Logo
L'objectif de l'Association franco-chinoise de développement commercial partagé est d'améliorer la compréhension réciproque entre Chinois et Français
et de favoriser la création de liens commerciaux durables entre les deux peuples.

Energies

Etat du marché

          La Chine produit la majorité de son énergie à base de charbon. Cela pose des problèmes aigus de pollution, puisque la Chine a émis 10,2 gigatonnes de CO2 en 2017, soit 28% du total mondial. Cependant le 13ème plan quinquennal a, parmi ses principaux objectifs, de faire reculer la pollution. Pour cela, deux axes ont été dégagés : la réduction de la production de charbon (objectif de descendre à 55% du mix en 2020) qui devrait permettre d’atteindre le pic d’émissions de CO2 en 2030, et la montée des é
nergies renouvelables, avec un objectif de 15% du mix en 2020.



          On a constaté une réduction de la consommation de charbon pendant trois années consécutives, de 2014 à 2016, mais 2017 a vu un rebond des énergies fossiles de 3,5%, du fait de la croissance élevée. Dans le but de limiter les impacts sur la santé, les centrales à Charbon ont également été éloignées de Pékin et des grandes villes. Pour 2018, l'Administration nationale de l'énergie a annoncé que la production de charbon allait être réduite de 4,3% et que l'administration soutenait des projets de centrales thermiques innovants capables de réduire les émissions.

        Concernant les énergies renouvelables, la Chine concentre 1/3 de la production mondiale de panneaux solaires et la moitié des éoliennes mondiales sont installées en Chine. Après un investissement de 100 milliards en 2016, le plan quinquennal prévoit encore 260 milliards d’investissements et de subventions d’ici 2020, ainsi que la création de 13 millions d’emplois sur les 5 ans. Ce secteur est en perte constante, mais les premiers chiffres 2018 (à avril) montraient que les activités éoliennes et solaires avaient divisé leur taux de perte par deux, à 8% et 4% respectivement. Au premier trimestre 2018, 15,35 millions de kW de capacités installées ont été inaugurées. 

          Enfin, la Chine est très active sur le nucléaire ; elle a inauguré début 2018 le premier EPR à Taishan, et coopère avec EDF sur beaucoup de projets de pointe. Elle a pour objectif 58GW issus du nucléaire a horizon 2020 (selon le 13ème plan quinquennal) et espère devenir d’ici 2030 le leader mondial du nucléaire. Pour ce faire, 6 réacteurs doivent entrer en service chaque année (d'après les analyses de Caixin), ce qui devrait être le cas en 2018.

          Il faut toutefois noter que les gouvernements locaux font parfois obstacles à la mise en place des mesures de protection de l’environnement.



 
Pour des compléments d'information sur ce secteur d'activité, nous contacter : afcdcp@gmail.com
 
 



Créer un site
Créer un site