Logo
L'objectif de l'Association franco-chinoise de développement commercial partagé est d'améliorer la compréhension réciproque entre Chinois et Français
et de favoriser la création de liens commerciaux durables entre les deux peuples.

Télécommunications
Terres rares / 5G / Téléphonie / Opérateurs

Terres rares

Etat du marché à juillet 2019
Source : Les Echos du 2 juillet 2019

 
           La Chine détient 40% des réserves connues de terres rares, utilisées principalement dans les télécommunications. Ces 17 minerais précieux ont permis son décollage dans les nouvelles technologies de la communication, dès les années 1980. Cependant, la Chine serait désormais devenue la première importatrice mondiale de terres rares en 2018 (source : Cabinet Adamas), pour compenser des dépôts exploitables qui ne sont pas tous viables économiquement.
 
           Cette ressource n'est en réalité pas aussi stratégique que le pétrole, car il resterait 1 239 années de réserves (en tenant compte de la consommation de 2014) ; d'autre part, si les Etats-Unis importent 80% de leur besoin de Chine, ils tentent de diversifier leurs sources d'approvisionnement avec l'Australie et la République démocratique du Congo. Les Etats-Unis avaient en outre sous-traité une grande partie de leur production, parce que celle-ci est très polluante ; mais ils pourraient, face aux menaces d'embargo chinoises, accélérer la relance de leur filière. Or, pour être efficace, un embargo sur les terres rares devrait concerner le monde entier, ce qui le rend très improbable, car il écornerait la crédibilité chinoise. En 2015, la Chine avait dû faire marche arrière et supprimer la mise en place de quotas d'exportations, face à une condamnation de l'OMC et au développement important d'une contrebande.


 
5G
 
Etat du marché à mars 2019

Le plan de déploiement de la 5G au niveau national en Chine pour 2020 prévoit le déploiement de 550 000 stations 5G : 250 000 pour le consortium China Unicom (villes du nord) / China Telecom (villes du sud) et 300 000 pour le leader China Mobile. A fin juin, 100 000 doivent être installées pour assurer la couverture de 47 villes.




Perspectives à février 2019
                   
             Le développement de la technologie 5G est prévu par le 13ème plan quinquennal (2016-2020). Cette technologie devrait permettre des vitesses de téléchargement jusqu’à 20 gigabits par seconde. Cette vitesse permettra, outre de télécharger instantanément des films en HD sur les téléphones, de développer l’internet des objets, nécessaire aux voitures autonomes, aux villes intelligentes, à la réalité virtuelle ou encore à la chirurgie du futur.
              Les premières licences 5G devraient être confiées aux opérateur télécoms entre le deuxième semestre 2019 et le premier semestre 2020, pour un développement qui s’échelonnerait jusqu’à 2025. La Chine contribue également à a coopération sur le sujet, en relation avec l’Union internationale des télécommunications (ITU).
             La mise sur le marché des premiers appareils chinois (Huawei, Oppo Xiaomi, Vivo, Lenovo, OnePlus et ZTE) devrait intervenir dans le courant de l'année 2019.
 
Huawei. L'entreprise a annoncé en 2018 qu’elle allait dépenser près de 5,5 milliards de yuans (environ 700 millions d’euros) dans la recherche sur la technologie 5G. En Europe, elle a conclu des partenariats en Italie, Grande-Bretagne et Allemagne pour des expérimentations à l'échelle de villes, et notamment pour Milan, Turin et surtout Londres. En France, Bouygues Telecom qui avait été partenaire de Huawei dès 2012 pour le lancement de la 4G, aidera l’entreprise à expérimenter la 5G à Bordeaux. Cependant à juin 2019, Huawei subissant les effets de la guerre commerciale sino-américaine, a annoncé que son du retard serait pris dans son programme.

Xiaomi. L'entreprise va investir 10 milliards de yuans soit environ 1,5 milliards d'euros en R&D au cours de l'année 2019 et anticipe le recrutement de 10 000 personnes dans le cadre de ce développement.



Actualité
 
  • Mars 2020Huawei choisit la France pour ouvrir la première usine de composants 5G hors de Chine. Le site devrait attirer un investissement de 200 millions d'euros et être largement automatisé ; Huawei annonce également vouloir faire appel à des fournisseurs français comme STMicroelectronics ou Boloré Logistics.
  •  
  • Juillet 2019. En France, la Loi de sécurisation des réseau 5G, visant à répondre aux critiques émises par les Etats-Unis à l'encontre de Huawei (existence de portes dérobées en vue d'espionnage) est sur le point d'être adoptée par l'Assemblée nationale. Elle vise à obtenir davantage de sécurité sans ralentir le déploiement de la 5G prévu pour 2020 en France.
  •  
  • Juin 2019. La Chine attribue les premières licences 5G dans l'objectif de couvrir 50 villes à fin 2019.
  •  
  • Avril 2019. Oppo présente son téléphone 5G, le Reno 5G, qui est la première utilisation commerciale de cette technologie.
  •  
  • Juillet 2018. China Information and Communication Technologies Group Corp. Fondation d'un groupe de télécommunication étatique par fusion de deux acteur du secteurs, le groupe FiberHome Technologies (équipements de télécommunication optique) et Datang Telecom Group (équipementier télécom). Le nouveau groupe dirigé par Tong Guohua, qui avait été successivement président des deux groupes, pèse 60 milliards de CA annuel avec 38 000 employés. 
  •  
  • Février 2018. Huawei et Bouygues Telecom signent un accord pour l’expérimentation de la 5G à Bordeaux dès 2018. Objectif d’une vitesse de connexion de 28 mégabits par seconde en moyenne.
  •  

     
    Téléphonie

    Etat du marché à mars 2019

               Le marché mondial des smartphones, duquel dépendent fortement tous les constructeurs télécoms chinois, est en baisse au premier trimestre 2019 (-6,6% en glissement annuel, à 311 millions d'unités venues sur douze mois). Pour les constructeurs chinois, les perspectives deviennent de plus en plus inquiétantes pour la suite de l'année 2019, voir même l'année 2020 (cf les nouvelles prévisions de Huawei).
                En 2018, 40% des smarphones de marque chinoise ont été vendus hors de Chine, contre 31% en 2016 (chiffres Rapport Gfk). Ainsi, Xiaomi, durement concurrencé sur son marché intérieur, a vu ses ventes à l'international exploser (smartphones, trottinettes électriques) jusqu'à représenter 40% de ses ventes contre 28% en 2017.



    Actualités
     
  • Novembre 2019. Le Ministère des Sciences et Technologies a annoncé le lancement official du travail de R&D pour la technologie de réseau mobile de 6ème génération (6G). Deux groupes de travail sont formés, l’un gouvernemental pour déterminer comment le développement doit être mené, et l’autre universitaire et entrepreneurial, pour prendre en charge l’aspect technique. Il s’agit pour l’instant de définir une feuille de route technique, avec des indicateurs-clefs et des scénarii d’application.
     
  • Août 2019. Huawei lance son système d'exploitation, HarmonyOS (en chinois HongmengOS), conçu en opensource afin que d'autres fabrucants de smartphones puissent l'utiliser. Il sera expérimenté progressivement sur les gadgets Huawei, avant d'être lancé à l'international probablement à mi-2020. D'après le quotidien de Hong-Kong, South China Morning Post, un projet secret est en préparation depuis 2012, dans le cadre de la stratégie de Huawei de devenir un champion autonome. Le groupe proposera aux éditeurs d'appplication venant sur son App Gallery une belle exposition au gigantesque marché chinois, ainsi qu'une commission réduite de 30% pour Apple et Google à 10%.
  •  
     
  • Février 2019. Wiko, marque française produisant en Chine (propriété du chinois Tinno) se lance sur le marché américain, où elle rejoint OnePlus, autre constructeur chinois.


  •  
    A venir
     
  • Eté 2019. Sortie mondiale des téléphones 5G de Oppo, Huawei et Xiaomi.


  •  
    Opérateurs Télécoms

    Etat du marché à septembre 2019

     
              La Chine compte trois opérateurs mobiles historiques (téléphonie et internet) : China Unicom (Zhongguo Liantong), China Telecom (Zhongguo Dianxin) et China Mobile (Zhongguo Yidong - leader du marché avec 938 millions d'abonnés). La fusion entre les deux premiers a été définitivement abandonnée au profit d'une solution alternative, concernant le déploiement de la 5G (cf rubrique 5G).



    Actualités

     
  • Septembre 2019. Mise en place d'un partenariat entre China Unicom et China Telecom pour le déploiement de la technologie 5G dans le pays jusqu'en 2026. China Unicom construira les réseaux dans les mégalopoles du nord, et China Telecom pour celles du sud. 46 milliards d'euros d'économies doivent ainsi être dégagés.


  •  
    Entreprises

    Huawei, état de l'entreprise à juin 2019
    Source : Les Echos

     
              Ren Zhengfei, président-fondateur de Huawei, a annoncé la réduction de la production de de 30 milliards de dollars en 2019 et 2020, pour faire face à une baisse des volumes de l'ordre de 40 à 60 millions d'exemplaires dès 2019 soit 100 milliards de dollars de baisse d'activité cette année (contre + 100 milliards sur 2018). Le lancement des modèles de PC et de smartphone pliable Mate X ont été reportés, et le dernier modèle de sa filiale Honor, le Honor 20 serait sur le point d'être arrêté. Ce coût d'arrêt est directement lié aux sanctions américaines (Huawei est placé sur liste noire par les Etats-Unis, accusés d'espionnage, ce qui s'ajoute aux effets de la guerre commerciale) : l'accès aux composants et aux matériaux américains a été coupé, mais aussi la participation à des organisations internationales ou encore l'accès au système d'exploitation Android de Google. Le programme 5G est également touché et devrait subir de nombreux retards. Le retour de la croissance est attendu pour 2021, et passera par le marché intérieur ainsi que par le lancement d'un système d'exploitation en propre. Huawei n'est donc plus en position de devenir à court terme le numéro 1 du smartphone.

     
     
     



    Créer un site
    Créer un site