Logo
L'objectif de l'Association franco-chinoise de développement commercial partagé est d'améliorer la compréhension réciproque entre Chinois et Français
et de favoriser la création de liens commerciaux durables entre les deux peuples.

Distribution
Grande distribution / Luxe

 

Grande distribution

Etat du marché à fin 2017

 
          Le marché est moins porteur que les années précédentes (+3,5% de croissance sur l'année 2017), car il est désormais bridé par le e-commerce. Une concentration est en vue sur ce marché, car les acteurs du e-commerce souhaitent s’implanter dans la distribution physique. On constate une évolution de la demande : les petites supérettes de quartier sont privilégiées par les jeunes chinois, qui aiment également se faire livrer rapidement un ou deux produits. Cette nouvelle demande appelle une refonte totale de la logistique des opérateurs traditionnels du marché, en plus d’une évolution dans leurs implantations.
        D'une manière générale, le marché de la distribution alimentaire pèse environ 420 milliards d'euros.



Actualités
 
  • Mai 2018. CarrefourOuverture à Shanghaï du magasin "Le Marché", premier Carrefour connecté, expérimentant notamment le paiement par reconnaissance faciale.  
  •  
  • Janvier 2018. JD.com.
  •           Au cours de la visite du Président Macron en Chine deux contrats ont été signés concernant JD.com. Fives Group a signé un pré-contrat pour la vente de chaînes logistiques innovantes et intelligentes pour un montant de 100 millions d’euros, dans le cadre à la fois de l’initiative française « industrie du futur » et du plan chinois « Made in China 2025 ».
              L’autre contrat concernait Business France : JD.com s’est engagée à commercialiser pour 2 milliards d’euros de produis français d’ici la fin 2019. A cet effet, l’entreprise a ouvert à la fin du mois un bureau à Paris (dirigé par Florent Courau) pour développer son portefeuille de marques françaises et bâtir la chaîne logistique qui permettra d’acheminer les produits français vers la Chine.
              JD.com poursuit ainsi sa stratégie de développement international dans le e-commerce, avec pour objectif de revenir à hauteur d’Alibaba, déjà fortement engagé auprès des fabricants français.

     
  • Janvier 2018. Carrefour Chine (5ème distributeur du pays, avec 254 magasins) est en difficulté avec une baisse de 5,5% de son CA sur 2017 ; le plan d'action pour 2018 annonce l'entrée au capital de Carrefour Chine de deux actionnaires minoritaires : Tencent, qui expérimente en ce moment les magasins autonomes, et qui apportera son expertise technologique et Yonghui, chaîne de supermarchés (590 magasins) spécialisée dans les produits frais.
  •  
  • Décembre 2017. Au 1er décembre, la Chine a abaissé ses taxes douanière sur 187 produits  importés : équipements de ski, machines à café, pulls en cachemire, couches-culottes (détaxées totalement), viande, whisky, lait maternisé (détaxé totalement) et certains médicaments.
  •  
  • Novembre 2017. Alibaba a choisi de s'allier à Auchan sur le marché Chinois en rachetant les parts du partenaire taïwanais d'Auchan au sein de la co-entreprise Sun Art. Cette alliance devrait permettre à Auchan qui travaille sur des supérettes sans vendeurs de bénéficier de l'expérience digitale d'Alibaba, mais aussi de ramener les clients des plates-formes d'Alibaba vers les magasins de Sun Art (hypermarchés RT-Mart et Auchan, supérettes Hi! Auchan). Auchan souhaite profiter de la connaissance profonde des clients que possède Alibaba grâce au Big data. Sun Art a été valorisée à 6,9 milliards de dollars lors de la vente, soit 24% de moins que son cours à la bourse de Hong-Kong.


  •  
    Luxe

    Etat du marché à janvier 2018
    Source : Etude Bain & Co
     
             Après trois années de recul, le marché du luxe en Chine a connu une hausse historique au cours de l'année 2017 : +20% à 142 milliards de dollars soit 18 milliards d'euros. Cette accélération, en cours depuis le troisième semestre 2016, a porté le marché mondial tout au long de l'année. Elle est attribuable principalement au 20-35 ans qui ont pu être touchés par l'accentuation de la présence des diffuseurs sur internet. Les sites des marque ont été privilégiés par les consommateurs, au détriment des acteurs traditionnels du e-commerce. La tendance devrait se poursuivre au moins sur le début de l'année en cours.

             Cette étude montre que l'impact de l'accord obtenu avec JD.com et Alibaba pour la diffusion des produits français de luxe par leur entremise sera limité.



     
    Actualités
     
  • Mai 2018. Dior. Gagne un arbitrage devant la Cour suprême du peuple concernant la propriété intellectuelle du dessin de ses bouteilles de parfum.


  •  
    Pour des compléments d'information sur ce secteur d'activité, nous contacter : afcdcp@gmail.com
     
     



    Créer un site
    Créer un site